Une carte postale de Belgique

Article posté par Romain le Mercredi 29 février 2012, à 15:16

La Belgique est un de ces pays qu’on ne prévoit pas forcément sur sa route et pour cause: certains malheureux clichés laissant souvent entrevoir un pays gris et plat à qui veut bien l’entendre. Au gré de mes voyages, j’ai eu l’occasion d’y passer de temps en temps en transit, jusqu’au jour ou je me suis mis à m’y arrêter.

Dernièrement dans le cadre du World Party Tour, l’occasion fut donnée de passer un peu de temps à Mons, Dour, Spa (que j’ai beaucoup aimé pour son côté vert et pour sa petite taille), Anvers le tout incluant une grosse halte à Bruxelles

Un roadtrip animé entre l’est wallon et le fin fond de la région flamande qui nous ont permis de marcher sur un nombre considérable de pavés, de nous concentrer sur les friteries en tous genres et – vous me voyez peut-être venir gros comme une maison – de boire un certain nombre d’incroyables bières (dans deux repères de touristes mais qui valent quand même un coup d’oeil, le Delirium et le Cercueil, tout deux situés non loin de la Grand Place).

Que faire si vous êtes de passage dans le coin ? À Monshormis les petites ruelles pavées du centre qui sont vraiment chouettes – vous êtes à deux pas de grosses forêts et en descendant vers le sud en direction de Dour (village connu pour le festival organisé chaque année dans le coin), vous pourrez vous balader à quelques kilomètres de la France sur des routes sympas.

La ville de Bruxelles, je la connais donc un peu (avouons le cependant, les grands axes quand le GPS nous plante, c’est pas encore gagné) et je vois mal comment je pourrai un jour m’en lasser. La ville vous demandera un peu plus de temps et pour cause, il y a beaucoup de choses à y faire. On évoluera au milieu d’un certain nombre de touristes mais rien de bien gênant : à Bruxelles, il y a la place (petite exception en ce qui concerne la mythique rue des bouchers ou il faut parfois se serrer quand l’affluence est de mise !).

Impossible de ne pas s’arrêter devant le Manneken-Pis, ce petit bonhomme de bronze qui fait pipi sans s’arrêter depuis 1619. Ne ratez pas non plus l’Atomium , une sacrée curiosité qui vaut le détour. L’oeuvre a par ailleurs fêté ses 50 ans il n’y a pas si longtemps puisqu’elle fut construite à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1958. Pour ce qui est de sa véritable signification, Wikipédia nous apprend qu’il s’agit de “la maille conventionnelle du cristal de fer agrandie 165 milliards de fois“.

Niveau culture, le musée Magritte met à l’honneur l’un des plus grands artistes Belges de sa génération, le peintre surréaliste René Magritte.Il se situe sur la jolie place Royale et comporte plus de 150 oeuvres de l’artiste en question.

Je dois dire aussi que j’ai beaucoup aimé effectuer le “parcours BD” de la ville. Car sachez-le, à Bruxelles on trouve un parcours thématique qui comporte 44 fresques illustrant l’univers de la bande dessinée belge. De Boule et Bill en passant par Gaston Lagaffe, Tintin (d’ailleurs je ne sais pas vous mais j’ai adoré le film en 3D sorti récemment), Spirou et Lucky Luke, on en profite du coup pour se balader dans la ville et de faire d’une pierre deux coups pour peu qu’on soit pressé.

Passons à présent à la nourriture : est-il seulement envisageable (voir même raisonnable) de quitter Bruxelles ou a Belgique sans apprécier à sa juste valeur une vraie moule-frite ? Le restaurant Vincent est un must où je vous conseille de tester les fameuses moules de Zélande (demandez Steve pour le service, un vrai phénomène). Coté gras, une bonne fricadelle est appréciable à l’heure du 4 heures, ne serait-ce que pour se faire une idée (et peut-être parce que vous avez trop entendu ce mot dans le film Dikkenek).

Enfin, côté dessert, une énorme et authentique gauffre belge (la fameuse Belgian waffle) fera toujours l’affaire, à condition qu’elle soit recouverte de bon chocolat. Je vous vois saliver d’ici.

Côté flamand, le centre d’Anvers est à ne pas rater pour une petite ballade, entre architecture luxuriante et magasins de négoce en Diamants (la ville est réputée pour être la première place mondiale de taille et de négociation de la pierre précieuse). Pour votre information également, l’intérieur de la gare centrale est juste hallucinante et mérite à lui seul le détour. Étant en tournage en permanence nous n’avons malheureusement pas pu en faire plus. Je vous rassure, on profitait quand même bien du fantastique hôtel Radisson dès que nous avions un moment pour dormir !

Bref, la Belgique fut aussi un voyage agité puisque nous y avons enchaîné les festivals les plus connus, à savoir Tomorrowland, Dour ainsi que les Francofolies de Spa. Une Belgique à deux facette que je vous propose de découvrir grâce aux gigas de vidéos enregistrés sur place !

(Un immense merci au groupe Grre en Famille pour la composition toute fraiche – Le titre Chacun pour soi – qui fait parti de leur dernier album !)

Ça donne le sourire n’est-ce pas ? Si bien accueillis sur place, nous ne pouvions que profiter de notre séjour à 200%. Venons en d’ailleurs à cette sympathie légendaire qu’entretiennent les belges. D’une façon générale, je dois dire que mes voyages m’ont amené a rencontrer un grand nombre de nos voisins et quelques uns d’entre eu font désormais de mon cercle d’amis baroudeurs. Des bons vivants qui m’ont toujours laissé rêveur.

Cette vidéo est donc un hommage à la Belgique, à ses habitants au grand coeur et surtout à la rancune malicieuse qu’ils aiment employer lorsqu’il s’agit de faire de bonnes blagues sur nous autres les français.

 

A lire également

    Commentaires (12)

    Article classé dans: Belgique

    12 commentaires

    Commentaire par Julien@Voyageur-Independant

    Commenté le Jeudi 1 mars 2012 à 21:57

    et oui pleins de belles choses à découvrir…
    J’habite à Lille et je ne me suis jamais rendu à Bruxelles! quelle honte! par contre j’ai bien évidemment testé les bieres belges!

    Commentaire par ajd

    Commenté le Mardi 6 mars 2012 à 15:39

    Je trouve que la Belgique est un pays fascinant à admirer, rien que d’imaginer que la plupart des auteurs des BD y ont vécu leur enfance, c’est tout simplement époustouflant. :grin:

    Commentaire par Hôtels pas chers

    Commenté le Mercredi 7 mars 2012 à 13:01

    Ah, oui! J’aime la Belgique bien vivante, avec son ciel toujours bleu – un pays à decouvri :roll:

    Commentaire par Yo

    Commenté le Mercredi 7 mars 2012 à 22:08

    J’adore la belgique et j’adore ta video (surtout la 2éme partie !).

    Commentaire par Marine

    Commenté le Jeudi 8 mars 2012 à 11:25

    De la Belgique je ne connais qu’un tout petit peu Bruxelles (pour le moment !), mais ton article est une belle invitation au voyage, et m’a même donné envie de manger des frites à 10 h du matin, c’est pour dire…

    Commentaire par voyage

    Commenté le Vendredi 9 mars 2012 à 11:10

    Mis à part la nourriture, il est que la Belgique reflète l’essence même de la beauté et de la fraîcheur, c’est bien normal qu’elle mérite d’avoir des éloges. Je reviendrai un jour dans ce bel endroit. ;-)

    Commentaire par LadyMilonguera

    Commenté le Samedi 10 mars 2012 à 1:23

    Mon frère y a fait ses études, maisje n’ai malheureusement pas eu l’occasion de la découvrir sérieusement… De Bruxelles, je n’ai gardé en souvenir que les vitrines des chocolatiers, honte à moi :oops:

    Commentaire par Julien

    Commenté le Lundi 12 mars 2012 à 8:01

    Carrément fraîche cette deuxième partie ! Ce gros son et ce montage donne vraiment envie de partir faire les festivaux ;-)

    Commentaire par Romain

    Commenté le Samedi 24 mars 2012 à 11:26

    @ Julien : De Lille, tu es pourtant si près ! Allez hop, on monte dans un train ;)

    @ ajd : Grand amateur de BD ?

    @ HPC : Son ciel toujours bleu ? On parle de la même Belgique ? ;)

    @ Yo : La deuxième partie existe pour rappeler que les belges, quand ils organisent des fête, ils font ça bien !

    @ Marine : Ravi que cela puisse contribuer à tes envies de voyage. Pour ce qui est des frites à 10h du mat’, je décline toute responsabilité !

    @voyage : On attend de suivre ça avec impatience alors !

    @ LadyMilonguera : Il n’est jamais trop tard pour y retourner ;)

    @ Julien : Les festivAUX ? ;)

    Commentaire par Hôtels pas chers

    Commenté le Lundi 26 mars 2012 à 10:22

    mais oui, chaque fois que je l’ai visité, elle m’a vraiment surpris avec le plus douce bleu ciel

    Commentaire par Sandrine

    Commenté le Lundi 16 avril 2012 à 14:38

    Je suis belge et ça fait plaisir de voir tant d’éloges sur notre petit pays car on est plutôt habitué au contraire! Merci pour cette belle vidéo qui fait découvrir aux mauvaises langues la Belgique sous un autre angle! :smile:

    Commentaire par Florence

    Commenté le Jeudi 27 mars 2014 à 17:02

    En dessert je conseillerais les gaufres DE LIEGE non celles de Bruxelles (les gaufres belges comme tu le dis si bien). Car les liégeoises sont juste à tomber et heureusement on en trouve dans toute la Belgique même la Flandres.

    (les gaufres de bruxelles sont recouverte de plein de choses, nutella, fraises, chantilly, attention aux attrapes touristes, les meilleures sont bien cachées. Les gaufres liégeoises ont des morceaux de sucre dans la pâte et sont légèrement caramélisées, donc fondantes et croustillantes).

    Laisser un commentaire



    :smile: :grin: :sad: :eek: :shock: :???: :cool: :lol: :mad: :razz: :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: ;-) :!: :?: :idea: :arrow: :neutral: :mrgreen:

    *
    To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
    Click to hear an audio file of the anti-spam word

    A propos de moi

    Jeune diplômé Lyonnais maintenant âgé de 28 ans, je suis parti effectuer un tour du monde sur 12 mois durant l'année 2009. Ce voyage qui s'est imposé comme un réel "break" à la fin de mes études, avait pour objectif d'approfondir ma connaissance de l'environnement international tout en misant sur l'humanitaire de par le partage et la rencontre avec les plus démunis. Cette aventure fut également un moyen de préparer de la manière la plus active possible mon entrée dans le monde du travail. Apprenez-en plus sur moi ici