Friday Travel Break #62 : Trans-Mongolian Trip

L’épisode 62 de notre rubrique Friday Travel Break nous emmène vivre un voyage incroyable au travers les grandes plaines de Sibérie, dans le nord-est de la Chine, mais aussi en plein coeur de la Mongolie. Ce voyage en train, je vous souhaite de tout coeur de pouvoir le vivre un jour, de par les souvenirs qu’il me remémore, la distance parcourue, les rencontres effectuées en près d’une semaine à vivre sur les rails. Hors du temps, deux morceaux de fer comme horizon.

Mon expérience personnelle en trans-mongolien, c’est par ici !

3 semaines dans le Transsibérien

Le transsibérien…Sans conteste l’un des plus gros « highlight » de mon tour du monde ! Embarqué à Pékin à l’assault de Moscou, prêt à défier la longue voie ferrée qui relie la Chine à l’empire Russe. Coupé du monde par les vitres d’une cabine de train, et en même temps face à sa grandeur. Une expérience inoubliable qui a le mérite de nous rappeler à quel point notre Terre est belle. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous proposer une petite ballade dans le nord de la Chine, la Mongolie et la Russie avec son impressionnant lac Baïkal.

Mon aventure dans le transsibérien, c’est un voyage magique de près de 3 semaines que je vous offre en images aujourd’hui. Je dédie ce film à la gentillesse de toutes les personnes que j’ai pu rencontrer au cours de mon dernier mois de voyage en train, en particulier à Matthieu et Fabricej’ai égaré votre séquence vidéo !Rob, Slavisa, Kit, Jennifer, Nicola, Ben et Aylsa. Prochaine étape : Moscou !

La steppe Mongole : Karakorum en vidéo

Après avoir passé quelques jours au coeur d’Ulaanbaatar histoire de négocier l’obtention rapide de mon visa russe (règle numéro 1 : il est très difficile de négocier avec des russes, on en reparlera plus tard), l’heure était à un nouveau départ.

J’aspirais à un peu plus de quiétude et à vrai dire, les steppes mongoles nourrissaient mes fantasmes depuis un bon moment. Fini donc l’oppression d’Ulaanbaatar (du moins pour un petit moment, puisqu’il me faudra bien par la suite y retourner prendre mon train pour la Russie), et à moi les plaines infinies et enneigées…

(La suite …)

Ulaanbaatar : la capitale Mongole en vidéo

Lorsque j’étais en Chine, j’avais réservé mes billets de transsibérien. Il s’avère que j’ai effectué en fait le trajet transmongolien, puisque je n’ai pas choisi de passer par Vladivostok et ce au profit de la Mongolie. Train que j’ai failli ne pas prendre en raison d’un sérieux relâchement de ma part au niveau organisation. Car oui, on ne peut pas être « au top » tout le temps !

L’histoire est d’ailleurs un peu risible : la veille de mon départ de Chine, je réalise à 18h00 qu’il est nécessaire d’avoir un visa pour la Mongolie ! Toutes les ambassades sont évidemment fermées, mais grâce à Skype et à un décalage horaire favorable, je parviens à joindre l’ambassade Mongole à Paris. Je leur explique mon cas – méritant très certainement au passage mon titre de guignol de la semaine – mais rien n’y fait : sans visa, je serais d’après eux refoulé à la frontière. Je commence à sérieusement paniquer, car il y a quand même plus de 400 euros de billets de train en jeu

(La suite …)