Friday Travel Break #65 : Travel Love

Il est de ces vidéos qui se passent de tout commentaire. « Speechless » comme savent si bien le dire nos amis anglophones. Ces rares court métrages qui parviennent à propulser une énergie telle qu’on en reste souvent scotché à son fauteuil ou son canapé.

Je me souviens avoir visionné la séquence qui va suivre près de 10 fois d’affilé le jour ou Julie l’avait relayé (je l’en remercie au passage, quelle découverte !). Réflexe oblige, je me suis empressé de la copier sur ma TV afin de pouvoir voyager le plus souvent possible à domicile. C’est même désormais devenu un rituel à chaque fois que le moral n’est pas au rendez-vous.

Et le remède marche plutôt bien…Jugez plutôt par vous-même.

Un superbe souvenir ramené par Christian Grewe d’un voyage au long court entre le Chili, la Bolivie, le Pérou, l’Uruguay, l’Argentine, le Vietnam, le Cambodge et la Thaïlande

L’été est déjà fini, on s’imagine à l’autre bout du monde, on se console en visionnant ces petites perles dénichées sur le web, on patiente en organisant un week-end pas cher de temps en temps. Ça ne remplace pas un tour du monde, mais c’est déjà pas mal 😉

Friday Travel Break #28 : Phuket, Thailand

Après un petit tour en Colombie et aux USA, notre avion se pose aujourd’hui à Phuket, en Thaïlande. Autant vous le dire tout de suite (si vous ne le savez pas déjà « grâce » au matraquage que nous impose la télévision d’aujourd’hui), Phuket traine derrière elle une assez mauvaise réputation.

Désignée à droite et à gauche comme le plus gros bordel de Thaïlande (j’avais d’ailleurs soigneusement éviter de m’y rendre en 2009 pour cette simple et bonne raison), la ville se veut être le lieu de rencontre assez improbable entre paisibles familles en vacances et touristes sexuels (voir pédophiles présumés).

Fort heureusement, la destination en question a su inspirer Art Island, de passage dans le coin, et qui nous en offre un coup un aperçu des plus idylliques. Si vous êtes arrivés sur ce blog en cherchant des images malsaines, passez donc votre chemin, vous ne trouverez rien ici. Pour les autres, savourez

Prochain rendez-vous Friday Travel Break la semaine prochaine…Destination l’Afrique ! Bon week-end !

Plonger en bouteille en Thailande

Avant de nous aventurer un peu plus au Vietnam, je vous propose un petit tour au fond de l’eau à Koh Tao. Sur l »île, j’ai eu la chance de partir plonger sans débourser un centime grâce à Crystal Dive Resort. Le deal consistait à réaliser une vidéo sur eux. Cette vidéo m’a notamment permis de m’essayer à un montage un peu plus professionnel et c’était intéressant de travailler sur cet aspect je dois dire.

D’un point de vue objectif, Crystal offre un excellent compromis entre le professionnalisme de l’équipe et des plongeurs et l’ambiance excellente régnant entre professeurs et élèves. Difficile d’apprendre dans de meilleures conditions. Je vous recommande donc vivement leurs services si vous souhaitez vous initier à la plongée ou bien vous perfectionner. Vous trouverez plus d’informations sur leur site internet.

Quand à moi, je vous le disait ici, il ne reste plus qu’à y retourner un jour, pour passer mon PADI.

Koh Tao : L’île à la tortue

Koh Paghan avait laissé des traces, et en prenant le bateau pour Koh Tao (« l’île de la tortue » – retenez donc que « Koh » signifie « île » en Thai), nous étions toujours en quête du repos, le vrai, celui de la plage, loin des soirées agitées qui rythmaient notre quotidien thaïlandais.

Encore une fois : raté ! Koh Tao, plus petite, nous a certes offert une décontraction plus prononcée qu’à Paghan, mais de la à parler de repos…Il ne fallait pas non plus rêver.

Nous avions cette fois-çi troqué notre jeep contre scooters et motos, et si le tour de l’île est vite fait, j’ai particulièrement aimé cette dimension plus humaine…

(La suite …)

Koh Phangan : la vidéo

Je vous avais laissé à Bangkok, je vous emmène à présent au coeur de Koh Phangan, suite logique de mon parcours thaïlandais…Koh Phangan, ça vous dit quelque chose ?

Pour vous rendre dans les îles du sud et ce depuis Bangkok, il vous est possible de prendre un bus, moyenné environ 700 baths, tarif qu’il vous faudra compter sans trop d’arnaque. Et c’est d’ailleurs dans ce bus que va se jouer une rencontre cruciale. Sur ma droite, deux belges qui apparemment cherchent également le « repos » des îles. Le courant passera très vite entre nous, Anne et Nastasia me font confiance, et ce sera le début de deux semaines incroyables en leur compagnie. Jon, cet anglais que j’avais rencontré à Bangkok nous rejoindra le lendemain sur Koh Phangan, en compagnie d’April, une canadienne de Vancouver et de Nick (qui nous venait lui du Danemark). Nous mettrons peu de temps à sympathiser avec nos voisins de bungalow, 4 Français : Alice, Edouard, Charles et Quentin. L’équipe était formée…

(La suite …)

12