Daily Shot #12 : Krasnoyarsk, Russia

Krasnoyarsk (ou Красноярск, c’est comme vous voulez) ne fut qu’une petite étape dans ma folle course vers Moscou. Sur place, j’étais objectivement un seul touriste dans cette ville et les gens dans la rue me regardaient d’ailleurs (ou plutôt mon sac) un peu comme un extra-terrestre par moment.

J’y ai rencontré Pavel, un russe vraiment sympa qui a accepté de m’héberger sur place. Mais la température avoisinant les -20°C, il fallait reprendre la route…(ou paradoxalement je m’apprêtais sans le savoir à avoir encore plus froid !). A suivre…

Daily Shot #11 : Moscow, Russia

Il y a ces endroits dans le monde, ces curiosités géologiques ou architecturales, qui vous trottent dans la tête. Ces mêmes endroits ou vous êtes parfois promis de mettre les pieds un jour.

Avant de partir, j’avais justement dans la tête la Statue de la Liberté, Monument Valley et le Golden Gate, le Machu Picchu bien entendu ou encore le Corcovado de Rio et sa non moins célèbre plage de Copacabana. Les chutes d’Iguazu, celles du Niagara ainsi que l’Opera House de Sydney bien sûr, sans oublier le Taj Mahal, les Petronas Tower de Kuala Lumpur, le fabuleux complexe d’Angkor Wat au Cambodge, la place Tien Amen de Beijing…A la veille de mon retour en France, plus exactement 365 jours après mon départ de Paris en 2008, je pense avoir respecté le contrat.

Parmi tous ces « fantasmes visuels » qui nourrissaient ma soif de connaissance, j’avais inclu volontiers la fameuse place rouge de Moscou.

Arrivé dans la capitale russe en compagnie de Rob et Aylsa, deux voyageurs Australiens d’une trentaine d’années et que j’avais rencontré en Mongolie, je m’étais plus ou moins précipité au coeur de la ville, en bordure du Kremlin, pour admirer le spectacle. Ce spectacle qui toute votre enfance à nourri vos stéréotypes à propos de la Russie et qui enfin se dresse là, face à vous…

Daily Shot #10 : Baikal Lake, Russia

« Le 9 Novembre denier, aux alentours de 15 heures 30, un évènement peu banal est venu porter préjudice au calme régnant dans la paisible bourgade de Listvyanka, à quelques dizaines de kilomètres à l’est d’Irkutsk.

D’après les premières constations, on rapporte que deux jeunes citoyens français auraient bravés l’eau du Lac Baikal, annoncée à 1°Celcius, dans l’optique de vivre à jamais. Faisant face à -20° extérieur, ces « voleurs d’éternité » ne se seraient cependant pas attardés dans l’eau.

Les premiers éléments de l’enquête, confiée à la brigade de police de l’hôpital psychiatrique d’Irkutsk, laisseraient présager que les personnes incriminées puissent souffrir de déficience mentale voir même d’une totale altération de la réalité. Un point malgré tout discuté par les spécialistes mais sur lequel le président Dmitri Medvedev en personne a souhaité garder la discretion, la traque aux vandales s’organisant à présent autour de Moscou, ou leur présence aurait été signalée aux abords du Kremlin.

Toujours selon nos informations, des membres humains congelés, vraisemblablement un orteil et quelques doigts de pied auraient été retrouvés en bordure du lac les jours suivant l’incident.

Partout dans le village, la stupeur a fait place à l’incompréhension. « En 74 ans, je n’avais vu cela » s’est même offusqué Vlamidir D., qui a requis l’anonymat.

Par précaution, l’ensemble des rivières et lacs aux alentours de la capitale ont été placés sous haute surveillance ».

Article extrait du quotidien russe « Vodka Matin » (et surtout de mon imagination parfois bancale…!) en date du 20/11/09.

– Note à moi-même – Vaccination anti-galères effectuée : je suis officiellement immortel.

12