Aujourd’hui, nous poursuivons et je dirais même finissons notre aventure indienne en beauté dans le sud du pays, plus exactement à Madurai et ses environs.

3 semaines et demi en Inde

Madurai, ou la deuxième plus importante ville de l’Etat du Tamil-Nadu (rappelez-vous, je vous en donnais un aperçu dans la vidéo de Chennai / Pondichery), est très appréciée des pélerins et des touristes de par la splendeur de ces temples (le plus connu étant sûrement le temple de Mînâkshî situé en plein coeur de la ville . Vous l’apercevrez dès les premières images de la vidéo à suivre). C’est aussi une des villes les plus ancienne d’Inde et son histoire en fait aujourd’hui une importante capitale culturelle. Certains vont même jusqu’à appeler la ville « Athènes de l’Orient du fait de sa richesse architecturale en temples » (source : Wikipedia)…

Cette vidéo marquant la fin (du moins « touristique », une autre vidéo un peu moins drôle est à venir) de cet éprouvant mois passé sur place, il fallait bien marquer le coup (un bonjour spécial à notre ami Chinois Zhenje n’ai pas pu intégrer nos autres séquences à la suite d’un mauvais choix logistique, mais ne t’en fais pas, cela viendra !,)…

Il fut un temps (jusqu’en Australie à vrai dire), j’étais plus ou moins à jour au niveau des vidéos, mais lorsque je réalise aujourd’hui que le manque de sommeil accumulé est en train de m’achever, je préfère conserver le rythme adopté il y a quelques temps.

Le retard pris est considérable, et je monterai vraisemblablement un bon nombre de vidéos à mon retour. Mais au final, cela à un double objectif…

Dans un premier temps, je cherche à ce moment clef de mon aventure à économiser les batteries, car la fin du voyage s’annonce comme le plus difficile niveau fatigue. Explications : lorsque je m’occupais de la réservation de mes billets de transibérien (qui s’avère au final être un transmongolien faute de temps), je me suis restreint (pour changer…!) à ne prendre que les billets les moins chers. Le résultat des courses est « funky« , avec un confort plus que très limité et surtout des trains qui vont « débarquer » en plein milieu de la russie et ce en général à 2 ou 3 heures du matin, sans rien de réservé au niveau de l’hébergement. Heureusement que la météo sur place est clémente en cette période de l’année, il ne manquerait plus que ça…

J’attends d’ailleurs de ce dernier mois de voyage quelque chose d’exceptionnel, de par les paysages enneigés que je m’apprête à voir, mais aussi paradoxalement de l’enchaînement physique que cela va impliquer (je pense être prêt à tous les niveaux et lorsque vous verrez les vidéos du Népal ou encore Huangshan en Chine – en attendant vous pouvez aller chez Joachim pour des chouettes photos – , pour sûr que vous me prendrez définitivement pour un masochiste)

Pour justifier d’une deuxième façon mon retard dans le montage, je pense que vous apprécierez que ce voyage puisse se continuer tranquillement au fur et à mesure de mon temps disponible. J’en aurai objectivement un peu plus une fois rentré…(ou pas).

La prochaine vidéo actuellement en cours de montage (très complexe au niveau des sous-titres d’ailleurs, ne vous emballez pas si je mets plus de temps que prévu) vous emmènera au coeur d’un slum (terme employé pour appeler un bidonville Indien) à la rencontre de deux associations qui militent pour la réhabilitation d’enfants abusés et exploités (j’en avais parlé brièvement dans cet article).