Au bout de la Great Ocean Road, et plus particulièrement lors de mon arrivée à Adelaïde, je savais que quelque chose d’énorme se préparait. Lorsque j’étais à Santiago au Chili, j’avais booké cette excursion au large de Port Lincoln, et à partir de là avait commencé le compte à rebours…Car il faut savoir que la veille, j’étais sacrément excité…

Mon séjour à Port Lincoln s’est déroulé de la meilleure façon possible, grace à l’aide et la générosité de Grant, la quarantaine juste dépassée, rencontré grâce au couchsurfing. J’ai passé ainsi 2 jours à vivre sur le bateau, une expérience unique, de quoi me mettre en condition avant de la journée à bord du Calypso Star. Ou j’ai pu tourné la vidéo du jour…



Je rencontrerai aussi quelqu’un de ses amis, notamment Rob, qui vit depuis 12 ans sur un yacht similaire à celui de Grant, Kelly et Sam



Et puis enfin, le grand jour arriva…Levé à 6h00 pour être sûr de ne pas manquer le check-in à 6h30, j’embarque alors sur le fameux Calypso Star. A bord, tout est prévu pour vous faire passer une bonne journée. Nicky vous servira thé et café à volonté (et vous préparera un excellent repas à midi). Petite anecdote : un large groupe d’africains (environ 9 membres d’une même famille à bord !) sont venu mettre un peu de joie à bord, même si cela n’a pas duré longtemps. Ayant embarqués avec le sourire jusqu’au oreille, ils seront tous (ou presque) malades à bord, et seulement 3 d’entre eux plongeront vraiment…J’aurai du faire un photo avant/après, ça valait le détour !

On ne peut cependant pas leur jeter la pierre, il faut dire que ça bougeait vraiment dans le bateau…

Et pendant un moment ! Car si vous êtes plutôt à l’abris (tout est relatif) dans la baie des Neptunes Island, les 5h de trajet (aller-retour) au milieu de la forte houle ne vous laisseront pas indifférent…Mais plutôt que de grandes cérémonies, je vous propose de regarder la vidéo tournée durant cette journée mémorable avant même de poursuivre la lecture.



Au terme de presque 3 heures de bateau, nous voilà enfin sur place. Nous sommes accueilli par la paresse des « sea lions » (les Neptune Islands sont la deuxième colonie de lions de mer de toute l’Australie).

Et une dizaine de minutes plus tard, nous jetons finalement l’ancre en plein milieu de la baie formée par l’île la plus au sud.Dès lors, l’équipage commence à ouvrir les gros sceaux à bord contenants tripes et sang, et à les jeter par dessus bord. Le grand requin blanc est capable de détecter une goutte de sang dans 4 600 000 litres d’eau : nous devrions être bon.



« Combien de temps avant que les requins n’arrivent ? » : James nous pose une colle alors qu’il lance à la mer ces énormes restes de thon. »

2 minutes« , « 5 minutes« , « 10 minutes« . A bord, les pronostics vont bon train mais je préfère être plus prudent en annonçant « 1 heure« . Et j’avais vu juste : alors que nous commençons petit à petit à nous retrancher dans l’habitacle du bateau pour être au chaud, nous entendons crier « They’re coming ! They’re coming ! » depuis l’extérieur. Nous nous ruons alors devant la cage et la, surprise, 2 ailerons tournent autour de notre embarcation…Les premiers plongeurs mettent alors leur masque et embarquent pour 45 minutes d’adrénaline sous marine.

On ne plaisante pas sur la sécurité et il faut faire attention lorsque vous rentrez dans la cage. Équipé de vos ceintures plombées, d’une combinaison (+ 5mm minimum car l’eau est froide) et de votre masque, vous voila prêt à partir à la rencontre de l’un des animaux les plus craint de l’espèce humaine.

Difficile de vous décrire les premières secondes passées sous l’eau : dans cette eau froide et extraordinairement bleu, vous aurez forcément les yeux grands ouverts à la recherche de la moindre tache d’ombre. Tout cela à un côté effrayant : vous voilà là dans une des zones les plus habitées de toute l’Australie par ce squale, et dans l’eau en plus !

Mais la nature est pas toujours prévisible et si le premier groupe a eu de la chance, nous passerons 30 minutes dans l’eau sans voir le moindre requin…Nous sortons alors de l’eau dépités lorsque soudain, deux requins viennent créer un important remous autour du bateau. Super : nous avons l’autorisation de retourner dans la cage. Nous remettons alors en vitesse les ceintures de plombs, et faisons attention à ne pas manquer la cage en plongeant !

Me voilà à nouveau sous l’eau et le spectacle est incroyable : un grand requin blanc d’environ 5 mètres tourne autour de la cage, tentant au passage d’attraper les morceaux de thons flottant, habillement manipulés par James depuis le bateau.



Romain dans la cage !


Le requin part et disparait, mais fini toujours par revenir d’un côté totalement opposé. Et lorsque soudain, il apparaît de nul part, entrain de mordre la cage, je peux vous dire que si l’eau à beau être froide, la pression sanguine vous réchauffe instantanément…



J’ai énormément de respect pour cet animal, sa taille imposante, sa puissance hors norme et une telle expérience ne pourra vraisemblablement jamais sortir de mon esprit.



La journée terminée, nous rentrerons à Port Lincoln, salués par un coucher de soleil dont seule l’Australie entretient le secret…





Si vous passez dans le coin, Grant me fait dire qu’il se fera un plaisir de vous recevoir chez lui (à 25 minutes de Port Lincoln) ou sur son yacht situé à quelques dizaines de mètres même de l’endroit ou votre trip « great white sharks » partira. N’hésitez donc pas à le contacter de ma part via son profil couchsurfing.

A Port Lincoln, ne manquez pas l’occasion de vous régaler en fruits de mer (j’y ai mangé les meilleures crevettes de toute ma vie à 16 dollars Australien le kilo !). Et si vous avez une voiture, continuez la route un peu après Port Lincoln : à environ 20 kilomètres, vous arriverez sur ce sympathique bout de côte. J’ai pu y voir 4 baleines en l’espace de 20 minutes.



Enfin, il existe une autre activité sympathique à faire (que je n’ai pas eu le temps de tester), et qui consiste à vous rendre au coeur de ces grands cercles d’élevage de thons pour les nourrir.

Pour voir plus de photos de ma plongée avec les requins, dirigez vous vers l’album photo de l’Australie.

Vous avez aimé cet article ? Retrouvez toutes les images vidéos de l’Australie en HD en achetant le film de mon tour du monde ! Vous participerez ainsi au financement d’associations humanitaires.