Un avant goût Vietnamien

Il s’est passé beaucoup de choses ces deniers jours.

Depuis que je suis revenu du Vietnam, je n’ai à vrai dire pas chômé. Il faudra revenir prochainement sur l’action de crowdfunding menée entre Décembre et fin Janvier car la démarche mérite bien qu’on s’y attarde. Ses difficultés, ses surprises et ses déceptions, croyez-moi il y a des choses à dire et j’espère bien pouvoir vous apporter quelques tuyaux si vous décidez de vous lancer un jour dans une entreprise de ce type.

Mais venons-en au fait. En milieu de semaine, j’ai tout d’abord appris que WeKapture, société de production parisienne, s’associait au projet de film et allait prendre en charge l’étalonnage et le motion design.

Dans son incroyable élan de générosité, cette société a décidé de faire un don de 600 euros à l’association Sourire du Vietnam. OUI, 600 EUROS ! À ce jour, je suis donc fier d’annoncer que ce projet a permis de lever 712 euros pour l’association et je vous laisse imaginer la joie de notre petite troupe. Un début de partenariat fertile donc, qui n’est que le début d’une action dans la durée (affaire à suivre 😉 )

Côté réalisation, Je suis ravi d’entreprendre à nouveau une collaboration avec ma soeur – monteuse de profession – qui va prendre en charge la partie montage du film. Le compositeur de Backpacker sera également de la partie avec une bande son composée sur-mesure. Enfin, j’ai débuté une petite révolution, abandonnant finalement Final Cut Pro pour me mettre (avec beaucoup d’enthousiasme) à Première Pro.

Je serai à Aix-en-Provence le week-end prochain pour finaliser le tournage du film. La sortie de ce dernier aura lieu cet été – si tout se déroule bien – et je souhaitais vous offrir un petit aperçu des images capturées durant ces 15 jours de folle aventure. Bon dimanche !

Sur la route de mes ancêtres

Un projet de film participatif et solidaire, c’est possible ?

À vrai dire, j’ai quelque peu hésité avant de me lancer. Après avoir participé au financement de quelques projets similaires (notamment le deuxième épisode de la série On Plie Bagage de Tania Houlbert) et effectué un rapide sondage sur Facebook, je me suis dit qu’au final, il ne coutait rien de tenter ma première expérience crownfunding en offrant des contreparties originale et intéressantes. Après tout, c’est la mode n’est-ce-pas ?

Cette fois-ci, c’est au Vietnam que je souhaite vous amener. Sur la route de mes ancêtres. Enfin, ceux de David plus exactement. David, c’est un ami à l’origine d’un projet un peu dingue : effectuer un roadtrip en moto de près de 1 000 km avec en point d’orge la rencontre de membres de sa famille qu’il ne connaît pas.

La plongée au coeur d’un pays fantastique, à travers rizières et montagnes mais romancée à travers l’histoire d’une quête vers l’inconnu pour David et 4 de ses amis.

Photo : Madame-Oreille.com

À propos de la réalisation en elle-même. Au cours de mes dernières expériences en la matière, j’ai pu avoir un aperçu du travail qu’un projet de ce type peut représenter. 5 mois par intermittence et 6 mois à temps complet ont par exemple été nécessaires pour réaliser respectivement les films Inch’Allah – La route du Sud et Backpacker, en 2010 et 2014…

Un travail de titan pensé en amont qui ne m’effraie pas mais qui demande des sacrifices certains, à la base sur le plan financier. Une pression non négligeable par ailleurs, compte tenu de l’aspect professionnel que je souhaite donner à ce reportage, afin que chacun puisse avoir le sentiment de voyager à nos côtés.

J’ai souhaité avant tout rendre ce film très accessible et le ticket d’entrée est volontairement bas: 6 euros.

À mes habitudes, j’ai voulu donner une dimension solidaire à ce projet et j’insiste bien sur ce point. Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que chaque défi compte ses engagements ! Dans le cadre du financement participatif et pour chaque soutien du projet, je m’engage à reverser la somme d’un euro à l’association de la région Lyonnaise Sourire du Vietnam, qui œuvre sur place dans le but d’apporter une aide humanitaire, sociale et éducative aux enfants du pays.

Attention, comme sur Ulule, il faut aller au bout de la collecte pour toucher les fonds, je me laisse ainsi jusqu’à Noël pour juger de la capacité du projet à être financé et donc partir dans l’optique d’une réalisation. Le décompte est donc lancé jusqu’au 25 Décembre, même si la collecte ne prendra en réalité fin qu’à la fin du mois de Janvier.

Pour découvrir le synopsis du film et le projet dans son intégralité, cliquez ci-dessous ! Merci par avance pour votre aide, vos soutiens et relais, à quelque niveau que ce soit.

Friday Travel Break #65 : Travel Love

Il est de ces vidéos qui se passent de tout commentaire. « Speechless » comme savent si bien le dire nos amis anglophones. Ces rares court métrages qui parviennent à propulser une énergie telle qu’on en reste souvent scotché à son fauteuil ou son canapé.

Je me souviens avoir visionné la séquence qui va suivre près de 10 fois d’affilé le jour ou Julie l’avait relayé (je l’en remercie au passage, quelle découverte !). Réflexe oblige, je me suis empressé de la copier sur ma TV afin de pouvoir voyager le plus souvent possible à domicile. C’est même désormais devenu un rituel à chaque fois que le moral n’est pas au rendez-vous.

Et le remède marche plutôt bien…Jugez plutôt par vous-même.

Un superbe souvenir ramené par Christian Grewe d’un voyage au long court entre le Chili, la Bolivie, le Pérou, l’Uruguay, l’Argentine, le Vietnam, le Cambodge et la Thaïlande

L’été est déjà fini, on s’imagine à l’autre bout du monde, on se console en visionnant ces petites perles dénichées sur le web, on patiente en organisant un week-end pas cher de temps en temps. Ça ne remplace pas un tour du monde, mais c’est déjà pas mal 😉

Friday Travel Break #18 : Cambodia & Vietnam

Pour ce nouveau Friday Travel Break, c’est au Cambodge mais aussi (et encore) au Vietnam que je vous emmène. La raison ? Quelques clips assez incroyables réalisés par Indikade sur lesquels je suis tombé récemment.Destination Angkor au Cambodge mais aussi le nord du Vietnam pour 3 clips vidéos qui j’espère vous feront autant frissonner que moi.







Quelques lignes que j’ai reçu directement d’Eva et de Sebastien à propos de ce voyage :

« Après avoir visité l’Inde et le Nepal en 2009 nous nous sommes décidés à visiter le Vietnam en 2010. Notre but était de sortir au maximum des circuits touristiques et de nous éloigner vers les terres. Nous avons ainsi pu visiter certaines régions isolée telles quel la région de Ha Giang (Nord du Vietnam), région que nous n’oublierons surement jamais. Les paysages magnifiques insoupçonnés nous marqueront surement longtemps mais ce que nous retiendrons le plus c’est le sourire naturel et généreux des gens. »

Prochain Friday Travel Break la semaine prochaine, toujours en Asie, mais cette fois-ci pour atteindre Séoul en Corée du Sud. Bon week-end !

Friday Travel Break #17 : Ho Chi Minh, Vietnam

Pour célébrer le dernier billet de l’année 2010, j’ai choisi de vous faire découvrir une vidéo en rapport avec l’un de mes pays préférés : le Vietnam. J’avais seulement passé une journée à Ho Chi Minh en Octobre 2009 et la ville m’était apparu comme étonnement calme. Roj change aujourd’hui la donne en nous livrant sa version des lieux.

Un savant mélange d’images vieillies et une musique un peu groovy nous plonge tout droit dans un voyage du Vietnam des années 70 ! Trouvaille à savourer sans modération. Bonnes fêtes de fin d’année à tous et n’oubliez pas qu’il vous reste jusqu’à ce soir minuit pour tenter de remporter les 800 € de cadeaux en devinant les pays présents sur le teaser du film Backpacker !

Xin chào Hô-Chi-Minh, Goodbye Vietnam !

Nous y étions donc voilà ! le bout de la route Vietnamienne, du moins la notre ! J’avais rendez-vous à Saigon avec Jon (souvenez-vous, l’autre voyageur avec qui j’avais déjà passé 2 semaines en Thaïlande, quelques jours à Hanoi) pour pouvoir prendre la route du Cambodge ensemble.

Crédit photo : Wikipédia

La fois à Hanoi d’ailleurs et tradition oblige, il m’attendit à l’auberge de jeunesse, même avec mes heures de retard. Il faut dire que quand il a débarqué à Koh Paghan, je l’attendais sur le parking en compagnie de Nastasia et d’Anne, ces deux belges ultra géniales que j’avais rencontré deux jours auparavant, au volant de notre jeep de location ! Nos retrouvailles (il était parti vers Koh Phi Phi et Krabi plonger un peu plus alors que moi je me trouvais en Malaysie puis à Singapour) furent pleines de sincérité et pour cause : je crois n’avoir jamais rencontré de tel partenaire de voyage, de « travel buddy » comme on dit, que Jon. Notre séjour (et ses galères) en Thaïlande, celui que nous vivions en ce moment même au Vietnam, sans compter celui du Cambodge qui arrivait juste derrière ont crées ces liens d’amitié indestructible…

(La suite …)

12