Ca commençait à faire un sacré moment que je n’avais pas monté de vidéos et à vrai dire, et on peut dire que ça m’avait manqué. Aujourd’hui, on rattrape le temps perdu avec 6 minutes de film direction le bout du monde, la fantastique Ushuaïa en Argentine.

Avec le magnifique cadeau que vous m’avez offert, nous voilà reparti sur de bonnes bases et voici aujourd’hui pour vous un petit aperçu de mon séjour dans l’endroit presque le plus austral au monde (à Ushuaïa, on base plus ou moins l’ensemble du commerce sur le concept « fin du monde », mais l’endroit le plus austral de notre planète est en fait la station scientifique Verdnasky en Antartique).

Mon parcours sur une semaine

Que recommander à Ushuaïa ? Avant de vous donner quelques tuyaux, place à la vidéo…

Au niveau de l’hébergement, je recommande l’auberge de jeunesse ou je me suis rendu : l’Hostel Torre al Sur, pour la vue sympathique, la gentillesse du staff et l’accueil chaleureux.

La ville d’Ushuaïa

Vous ne pourrez pas non plus quitter Ushuaïa sans avoir fait une petite excursion en bateau le long du Canal de Beagle. Partez à la conquête du célèbre phare Les Éclaireurs, et ne manquez pas une rencontre avec les phoques vivants sur l’île voisine. Avec une ballade un peu plus longue, vous pourrez même apercevoir une colonie de Cormorans.

Rencontre avec les phoques

Rendez vous sur le quai touristique (situé juste derrière la place Civique) pour vous faire une idée des ballades proposées. Néanmoins, la plupart des compagnies offrent des excursions similaires, et il vous faudra comptez de 95 à 140 pesos. La mienne coutait 135 Pesos, j’ai réussi à la faire baisser à 100 (27 dollars US environ). n’hésitez pas à faire jouer la concurrence aux alentours, il ne sera pas difficile d’obtenir une ristourne.

Je suis parti avec la compagnie Canoero Catamaranes que je recommande pour leur sympathie. A bord, le café servi à volonté vous permettra de vous réchauffer après avoir passé un petit moment glacé sur le pont.

Le phare Les Éclaireurs

Le parc National Tierra del Fuego est un must aussi. Situé à une dizaine de kilomètres à l’Ouest d’Ushuaïa, il vous offrira un beau petit bout de nature (sous la neige si comme moi vous partez en Hiver).

Enfin, autre incontournable : une petite promenade sur le glacier Martial. Dominant la ville. Pour y accéder, deux solutions : marcher depuis la ville (environ 2 heures) ou encore les minibus qui partent sur l’avenue Maipu, juste devant l’endroit ou sont entreposées les docks (15 Pesos aller-retour). Une fois en bas, vous avez la possibilité de prendre le télésiège ou encore de marcher 45 minutes. Attention, ça glisse et c’est intense : 350 mètres de dénivelé sur une distance assez réduite.

Dernière petite chose, au retour de votre expédition, le bar sympathique Tante Sara vous permettra de tester la bière locale, la Beagle (choisissez la Rubia qui est pour moi de loin la meilleure).

Départ d’Ushuaïa pour Buenos Aires

Ushuaïa, c’était aussi un grand moment de satisfaction personnelle, celle d’être parti depuis une extrémité du monde, le Canada, pour en finir à une autre 6 mois plus tard (en mettant de côté les cercles polaires). Je suis en ce moment au Chili à Santiago (et bien malade pour changer !) pour la semaine. Mon avion pour Sydney en Australie est programmé dans une semaine, pour un dépaysement garanti…C’est moi qui vous le dis.

Et pour en profiter un peu plus, voici à présent un extrait du film de tour du monde Backpacker que j’ai sorti en 2011.

En achetant le film, vous participez au financement d’associations humanitaires ! Apprenez en plus en cliquant sur le logo Acheter ci-dessous.