Friday Travel Break #60 : Seychelles

À quelques reprises sur ce blog, nous avons pu découvrir ensemble – et en vidéo – des îles paradisiaques. Je vous avais par exemple emmené au Belize et en Jamaïque en 2008, à Koh Tao en Thaïlande la même année. Plus récemment, les îles San Blas (Panama) et les Maldives étaient même venus jusqu’à nous alors qu’il ne faisait pas bien chaud par ici.

Paul Wex nous ramène une sublime vidéo tournée au 5D Mark III aux Seychelles. Alors qu’il rendait visite à sa petite amie en stage dans une unité médicale, il a visiblement pris le temps de faire un paquet de rencontres, sur terre…comme sous l’eau.

Je n’ai jamais eu l’occasion de me rendre dans ce petit coin de paradis, faute de temps et peut-être aussi de priorités. À ce jour, je reste néanmoins toujours admiratif devant la beauté de ces îles. Vous hésitez toujours ? Découvrez tout de suite les 10 bonnes raisons de voyager aux Seychelles !

Une (incroyable) vidéo à partager sans modération !

Friday Travel Break #59 : Berlin, Germany

En bientôt 5 ans d’existence (nous célébrerons ça en fin d’année), ce blog n’a jamais parlé de ce grand pays qu’est l’Allemagne. Terre si proche et que je connais cependant si peu (une seule visite de la ville de Cologne en 2007, on n’appelle pas vraiment cela du tourisme approfondi…), le voici à l’honneur en ce 59ème Friday Travel Break. Ou plutôt sa capitale : Berlin et ses 3,4 millions d’habitants, prochaine grande ville européenne sur ma to-do list.

Pour son passé historique aussi riche que douloureux très certainement, mais également pour la multitude de chose qu’il y a apparemment à y vivre. Parlez-en autour de vous et vous aurez probablement le même écho que moi : une ville très jeune, moderne, arty et à l’anticonformisme qui ferait pâlir plus d’un east-londonien. Une ville ou tout bouge très vite, forcément.

Voilà donc pour sûr une destination de validée pour 2013 !

À la découverte de Portofino et de Gènes en Italie !

Avez-vous déjà entendu parler du petit village de Portofino ? Cette petite commune de moins de 500 habitants située dans l’ouest du golfe de Tigullio est un véritable havre de paix qu’il m’a été proposé de visiter dernièrement. Au départ de la ville de Rapallo, taxi-boat est presque inévitable, dans la mesure ou la route menant à Portofinoextrêmement étroite – n’est pas toujours synonyme de trafic aisé !

La ville de Rapallo
Détrompez-vous car si l’endroit est très touristique – et cela se ressent à l’arrivée sur le petit port – , j’ai été impressionné par le calme régnant dans les petites rues avoisinants le bourg : il faut croire que la masse préfère se balader sur le port plutôt que de grimper les ruelles fleuries

(La suite …)

Ma première croisière grand luxe

Il y a un peu moins de 3 semaines, je m’apprêtais à partir pour l’Italie. Déjà 3 semaines ! Un week-end d’exception passé à bord d’un bateau sur lequel j’ai perdu quelques repères. Et pour cause : pas tout à fait habitué au luxe, j’ai évolué pendant près de 3 jours dans un monde réservé à deux cents privilégiés (sur 4 400 passagers tout de même).

Le MSC Splendida, ce véritable immeuble flottant m’a donc permis début Juillet dernier de réaliser ma première vraie croisière.

Lecteur assidu que vous êtes, vous savez probablement que je ne suis donc pas vraiment un grand habitué du luxe en voyage…Mais en un sens, troquer une auberge de jeunesse pour une suite avec majordome reste définitivement une expérience à part qui n’est pas désagréable ! Ais-je vraiment besoin de vous expliquer pourquoi ? Service sur mesure et attentionné, réactivité optimale de la part du staff et calme (vraiment) appréciable lorsqu’il s’agit de se laisser bercer au fil de l’eau.

Au sein du Yacht Club et dans, j’ai pu rencontrer Raffaele et même le capitaine du bateau. Leur point commun ? Une vie passée  aux quatre coins du monde et surtout une passion démesurée pour l’océan. Voila probablement la raison pour laquelle je me suis si bien entendu avec eux.

La suite…très prochainement !

MSC lance son nouveau bateau Divina à Marseille

Je vous parlais dernièrement des multiples façons de faire le tour du monde mais aussi de ma faible connaissance du moyen de locomotion maritime. Et bien le hasard faisait toujours – ou presque – bien les choses, je vais très prochainement avoir la chance de compléter un peu plus mon expérience à ce niveau, et pas à bord de n’importe quel bateau !

La compagnie de croisière Italienne MSC a dernièrement lancé sur Marseille le dernier né de sa flotte, le MSC Divina. Summum du luxe et de l’excellence, le bateau comporte 1751 cabines, 25 ascenseurs, 30 000 mètres carrés d’espaces publics intégrants un casino, 7 restaurants, 20 bars et espaces lounges, 4 piscines, une piste de bowling, une salle de sport et même un centre de spa. Ses 333 mètres de long peuvent accueillir 4345 passagers.

Du vendredi 6 au dimanche 8 juillet et en compagnie de 5 autres blogueurs représentant l’Europe (Tripwolf pour l’Espagne, Michele pour l’Italie, Traveldudes pour l’Allemagne, Ana Silva pour le Portugal et Liz Jarvis pour le Royaume-Uni), j’ai été convié à profiter d’un pack VIP à bord d’un bateau tout aussi exceptionnel, le MSC Spendida. Service et prestations 5 étoiles avec l’étourdissant Yatch Club (71 suites spacieuses à disposition et service de majordome 24h/24) que je m’apprête à tester, voila de quoi bien commencer un mois de Juillet !

Un voyage qui nous emmènera depuis Civitavecchia (après un passage à Rome) vers la sublime ville de Genova (dont j’ai beaucoup entendu parler notamment via cette vidéo et que je rêve désormais de découvrir !) pour ensuite poursuivre jusqu’à Barcelone.

Cerise sur le gâteau, nous serons accompagnés de notre propre équipe de production et de multiples surprises sont à suivre, ici…et ailleurs. Larguez les amarres !

Un guide sur comment organiser son tour du monde. 3ème partie : Le transport

Lorsqu’on voyage autour du monde, on est potentiellement (et assurément) amené à utiliser un nombre de moyens de transport aussi important que varié. Cela dit, avant de faire des courses de tuc-tuc en Thaïlande ou en Inde avec vos amis (en général, l’expérience est d’ailleurs relativement proche d’une partie de Mario Kart), il convient de se renseigner sur les offres les plus connues en terme de billets tour du monde.

Car si un tour du monde sans recours à l’avion est possible, il convient d’avoir le temps pour ça. Les voyagistes en général se sont donc logiquement penchés sur des offres réservées aux aventuriers en herbe.

Tout d’abord, il faut savoir que des alliances de compagnies aériennes existent et facilitent la vie à de nombreux voyageurs en offrant des packages avantageux. En effet, en se penchant un peu sur les offres proposées, on réalise vite qu’il est possible de faire – contre toute attente – pas mal de choses à partir de 1500 euros !

En théorie, il est possible de façonner son tour du monde sur mesure. En pratique, on verra qu’il faut souvent adapter son itinéraire en fonction du réseau de la compagnie aérienne ou de l’alliance qu’on choisit…

(La suite …)